Comment financer sa rééducation après un accident

La rééducation après un accident peut être assez difficile à financer. Certaines personnes choisissent même de souscrire à un prêt de santé lorsque leur mutuelle et leur caisse maladie de la sécurité sociale ne sont pas suffisantes.

Il faut se rendre à l’évidence, après les frais d’hospitalisations, penser aux frais de rééducation est assez éprouvant. Les difficultés sont davantage contraignantes quand le patient est en arrêt maladie non rémunéré par exemple.

Alors, comment financer sa rééducation après un accident ?

Qu’est-ce qui vous attend en rééducation ?

Qu'est-ce qui vous attend en rééducation

La rééducation est une phase obligatoire pour les personnes accidentées. Elle va consister à la remettre graduellement en place les membres foulés ou casser. Il s’agit plus précisément d’une phase de réapprentissage des mouvements basiques et essentiels.

La rééducation peut se faire avec des visites chez le kiné, chez soi, ou encore en maison de repos. L’option la moins chère de ces trois propositions est certainement la rééducation à la maison. Au cours de la rééducation, des frais seront à débourser selon l’ampleur de chaque séance.

Cependant, la rééducation peut être une chose assez simple qui va consister en une simple rééducation physique et sportive. Dans ce cas de figure, les frais pourront être moins importants.

Le rôle de la sécurité sociale

Les patients en rééducation après un accident ont droit à une couverture des frais de 30 % à 80 % de la sécurité sociale. Bien entendu, le calcul se fait selon un tarif établi au préalable par la sécu.  Le montant assuré par la sécu peut cependant être insignifiant. Alors, il faut avoir une bonne mutuelle santé si l’on veut avoir un financement plus important.

Le rôle de la mutuelle santé

La mutuelle santé va compléter les frais de la rééducation suivant le contrat que vous auriez signé. Si vous avez opté pour une cotisation assez élevée, vous allez pouvoir bénéficier d’une couverture de 80 % à 100 %. Par contre, si la mutuelle est assez faible vous pourriez ne bénéficier que d’une couverture de 30 %.

Comment faire pour payer la différence ?

Qu'est-ce qui vous attend en rééducation

Le paiement de la différence se fera à votre frais. Si l’on a déjà été ruiné par les frais d’hospitalisation, il est toujours possible d’obtenir un pret complémentaire. En outre, vous pouvez toujours puiser dans vos économies.

Prétendre à un prêt

Quand vous êtes en rééducation post accident, vous avez le droit de souscrire à un prêt de santé pour financer votre rééducation. Vous allez être encore plus éligible si votre rééducation se fait sur une longue durée. Dans tous les cas, ce prêt sera considéré comme tous les prêts de consommation. Vous n’avez donc pas à vous soucier des justificatifs et êtes libre d’en disposer pour mieux vous rétablir.

Qu’en est-il des remboursements ?

Comment financer sa rééducation après un accident

Oui, la sécu et la mutuelle couvrent vos frais. Cependant, dans la plupart des cas, ses remboursements ne sont perçus que bien plus tard. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’il est préférable de souscrire à un prêt même si l’on a droit à un remboursement. Dans certains cas toutefois, l’assurance maladie peut être ouverte et l’organisme qui vous prendra en charge puisera les frais directement au niveau de la sécu.

Éviter de payer cher et se renseigner sur les rééducations indépendantes

Pour éviter de payer cher, renseignez-vous auprès d’un médecin sur les choses à faire en rééducation selon votre cas. Ensuite, il vous est conseillé de reprendre progressivement une activité sportive. L’essentiel est d’effectuer la rééducation par vos propres moyens et de reprendre petit à petit les fonctions de vos muscles. Mais pour cela, il faut avoir les bons renseignements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.